Bret Easton Ellis : un come back inopiné pour 2010

A l’occasion de la parution de Lunar Park en 2005, Bret Easton Ellis avait fait savoir qu’il comptait arrêter définitivement d’écrire, au grand dam de tous ses adeptes.

Et pourtant, quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre, au mois de novembre dernier, qu’il se remettait au boulot ! & par un nouveau moyen, cette fois, le cinéma. Après quelques recherches, j’en ai appris d’autres bien bonnes…

1. Présentation de l’auteur :

Alors pour ceux qui ne seraient pas au courant : Bret est l’auteur démentiel de Glamorama, Moins que Zéro, Zombies, Les lois de l’attraction & autre American Psycho. C’est mon auteur contemporain favori !

Pourquoi ce type est-il un génie ? Parce que ses bouquins se dévorent, tout simplement. Il raconte Los Angeles ou NYC ou l’univers des campus aux US de telle manière qu’on se rappelle encore de son atmosphère des années plus tard. Aussi, et à la manière d’Émile Zola, entre chacun de ses romans, ses personnages beaux, jeunes & paumés, sont en connexion & évoluent de romans en romans (apparition mineure de Victor Ward dans Les Lois de l’attraction & héros de Glamorama ; idem concernant Lauren Hyde & Jamie Fields…). Et puis, il sait parfaitement mêler le fantastique et la réalité, de telle sorte qu’on ne sait plus, à certains moments, où nous en sommes ! (je fais référence ici à Lunar Park & American Psycho) c’est un peu comme lorsqu’on est dans un sommeil semi-profond, mais lui, il sait carrément le narrer !!

En gros, il s’agit de thrillers haletants qui mettent en scène des personnages sublimes allant dans des fêtes incroyables avec du beau monde & beaucoup de fric, de drogues & de voyages par ailleurs.

2. Ses projets :

Dernièrement, en plus d’avoir participer au scénario de l’adaptation ciné de son recueil de nouvelles Zombies (The Informers, prévu pour 2010 avec Mickey Rourke, Kim Basinger & Winona Ryder, entre autres), il travaillerait sur un nouveau roman, Imperial Bedrooms, la suite annoncée de Moins que Zéro.

Il a, en outre, été recruté par HBO pour adapter un polar US de Jason Starr, The follower (Harcelée en français) qui m’est tombé des mains. Même si je n’ai lu que la traduction, le dénouement de l’histoire est parfaitement prévisible & c’est assez mal écrit : le narrateur parle pour les personnages et du coup, le déroulement fait du sur place, sans compter une dose démesurée de vulgarité qui m’a juste embarrassée : on est loin de la finesse de Bret. Je me demande d’ailleurs comment il a pu en être inspiré, hormis le fait que tous les éléments qui forment habituellement le cadre de ses romans sont réunis ici, à savoir des protagonistes caractéristiques – de jeunes étudiants- ; une histoire qui se déroule à NYC & une prétendue intrigue.

Et pour en finir avec les news, il a planché avec Gus Van Sant à l’écriture d’un scénario, inspiré d’un article de Nancy Jo Sales publié dans Vanity Fair en janvier 2008 que vous pouvez lire ici, à propos du couple d’artistes Theresa Duncan et Jeremy Blake qui avaient fait le pacte de se suicider ensemble après 12 ans de passion, ce qu’ils ont fait.

Ce long métrage sortirait sur nos écrans en 2010 également.

En tout cas, je suis pressée de voir s’il saura s’adapter aux attentes des cinéphiles & j’ai hâte de lire son dernier récit !!

Cordialement vôtre,

S

Advertisements
This entry was published on January 8, 2010 at 2:16 pm. It’s filed under Ciné, Dans ma bibliothèque and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: