Inglorious Basterds : Magistral & déroutant

J’ai finalement pris le train en marche pour ce film génial et je vais tenter de vous expliquer en quoi.

Le travail que nous livre ici Quentin Tarantino est une œuvre achevée, bien servie et au scénario remarquable de finesse et d’intelligence (Samuel L Jackson en est le narrateur, si si!).

Il aura fallu attendre 2009 (et Quentin donc) pour qu’un réalisateur se serve du fabuleux moyen cinématographique en vue de donner un happy end au IIIème Reich.

1. La direction des acteurs est excellente. Par ce film, j’ai enfin pu me réconcilier avec :

– Brad Pitt, tout d’abord : Alors que depuis Snatch il jouait de la même manière pour ses rôles comiques, là, il est carrément excellent avec son accent du Tenessee et de présentateur radio de l’Amérique profonde ;

– Puis, avec Mélanie Laurent qui joue de plus en plus dans des films forts (je fait référence à Le concert ici) et qui est assez juste dans son jeu, surtout quand elle rencontre son bourreau et pour la satisfaction vengeresse qu’elle éprouve -et qu’elle nous transmet !- lorsqu’elle avait dû tourner les images qu’elle assemble au “Film dans le Film”.

– Avec Quentin Tarantino tout simplement, pour le chef d’oeuvre qu’il nous livre ici (en général, je ne suis pas très fan). Remercions le particulièrement pour les caractères de ses personnages superbement exploités et à quel point il réussit à nous concerner par les situations qu’il a décidées d’exposer :

– Julie Dreyfus, qui joue la maîtresse de Goebbels, fait ressortir assez bien les traits de son personnage : belle femme de caractère et sûre de ses atouts, c’est autour d’elle que Quentin T. reprend des approches propres aux films muets ou inspirés de Buñuel : au moment de la rencontre avec Shaushana, utilisation d’une image subliminale comme dans Un Chien andalou avec les fourmis dans les mains ; ou la tension dans une pièce représentée par de l’eau qui bout dans une casserole…)

– Diane Kruger, à la fois cruche et grande dame, l’on comprend parfaitement sa position quand elle joue le jeu du SS dans la taverne et qu’elle n’a pas le choix, tout comme quand elle est prise au piège par le Colonel Hans Landa (C. Waltz) et qu’elle est exaspérée, tandis que le sang-froid, le malaise et la frustration sont majestueusement affichés par Michael Fassbinder (aka le Lieutenant Archie Hicox).

– un Daniel Brühl, amoureux et totalement impulsif que l’on est ravi de retrouver ici (découvert dans Good Bye Lenin!, puis adoré dans The Edukators et Two days in Paris)

– et le meilleur pour la fin : la révélation Christoph Waltz : un génie polyglotte qui manie toutes les situations à la perfection : il passe avec tact de l’abruti au fin connaisseur et calculateur cynique ; ambitieux et professionnel : il est juste PARFAIT. Il n’y a rien à redire sur sa prestation, juste à apprécier.

2. Rien à redire non plus du montage du film : aux pommes avec ses gros titres jaunes écrits en police d’écriture empruntée aux westerns spaghetti et mixés avec de la musique évocatrice (love it !) et les décors de studio utilisés avec à-propos pour dédramatiser le contexte (ingénieux).

Que dire de plus ? Lâchez-vous followers !! n’hésitez pas à relever des détails que j’aurai oublié pour rendre hommage à ce merveilleux film !!

Advertisements
This entry was published on January 18, 2010 at 3:24 pm. It’s filed under Ciné and tagged , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

One thought on “Inglorious Basterds : Magistral & déroutant

  1. hey, la je suis tout a fait d accord avec toi c est un tres grand film, j ai adoré. d ailleur je me suis fais tattouer son titre,donc comme tu peuxl imaginer je suis fan je te remercie de la justesse de ton analyse et espere que ca donnera envie a ceux qui ne l on pas vue de le voir merci sarah a bientot

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: