Disparition du réalisateur britannique Clive Donner

C’est le réalisateur de l’un de mes films favoris, What’s new, Pussycat ? (1965), qui contient tous les éléments d’un Chef d’Oeuvre : un scénario drôle à souhait, annonciateur du talent d’un certain Woody  ; une musique entêtante signée Tom Jones ; une histoire terrible dotée d’une fin géniale & d’un casting de rêve : Ursula Andress, Capucine, Romy Schneider, Françoise Hardy, Peter Sellers…

Cliché d’Ursula A. extrait du film

Décédé le 7 septembre à l’âge de 81 ans, il était atteint de la maladie d’Alzheimer. Et il nous a laissé ce cadeau formidable.

Alors pour ceux qui ne l’ont toujours pas vu, foncez dans votre vidéo-club le plus proche, à la cinémathèque, ou attendez qu’il soit reprogrammer très prochainement dans l’une de nos salles obscures.

Advertisements
This entry was published on September 19, 2010 at 6:19 pm. It’s filed under Ciné and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

2 thoughts on “Disparition du réalisateur britannique Clive Donner

  1. Benjamin on said:

    Tu l’as en DivX? ça m’intéresse!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: