Jef Aérosol et le Ruban dans l’Ouest parisien

Après un petit brunch à Barbès ce dimanche, direction la banlieue Ouest de Paris par la ligne 2, en partie faite avec Yarol Poupaud (FFF ou Mud, pour les connaisseurs), son môme et sa poule, Caroline de Maigret, (pub Sandro) pour aller voter – devoir civique oblige – mais surtout pour aller faire un tour au Musée des Avelines et voir l’exposition de Jef Aérosol.

Je me suis prise au jeu de piste via des flèches rouges disposées dans le jardin, avant d’être cordialement accueillie par le personnel (tellement rare qu’il convient toujours de le relever !).

Son oeuvre est partagée entre plusieurs salles. Dans la rotonde tout d’abord, avec sa colonne, où je me suis installée pour écrire l’ébauche de cet article :

Trop joli ce petit salon de thé ultra cosy.

Ce pochoiriste est en réalité un fan de rock. Donc pas trop mon truc à première vue, mais ses pochoirs, SES POCHOIRS !! Il en a recouvert une salle entière :

Des trompe-l’oeil partout, et tellement que t’as l’impression que t’es pas tout seul. Dessins principalement en noir et sur les murs, ou carrément les pochoirs en eux-mêmes, ou sur du tissu, et là, tu te retrouves en compagnie de Woody, tu croises la muse d’Andy, Bruce, Ernest…

Petit hommage à notre cher et tendre Ernest :

Juste à côté d’un gigantesque portrait pénétrant de Claude Berri :

Pour l’occasion, sa matière première est restée le carton, à connotations multiples : la pauvreté / Basquiat / le recyclage…

Possibilité également de visionner sa prestation, en face de Serge, du King, et de Bob :

Si tous ces noms vous disent quelque chose, courrez-y, c’est très sympa !

Une autre salle présente des photos – tirages impec’- de certains de ces pochoirs en situation sur la muraille de Chine, à Venise, Dublin :

C’est gratuit et jusqu’au 30 avril.

Juste, la semaine prochaine, cette tour de cartons empilés sera démontée pour être vendue lors d’une vente aux enchères en ces lieux à partir de 16h & au profit des Restos du coeur.

Vous pouvez même en profiter pour aller voir ce bâtiment acidulé, baptisé le Ruban et construit par l’agence Oz, qui n’est pas très loin (c’est un gymnase pour enfants) :

Tout ceci, sur un air de DORIAN CONCEPT -sortie de son dernier album aujourd’hui !- Enjoy :

Infos pratiques par .

Advertisements
This entry was published on March 28, 2011 at 8:11 pm. It’s filed under Archi, Créateurs, Dans mon iPod, Expo, Promenades, Street art and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: