Coins et recoins madrilènes

Le week-end dernier, nous étions sous le soleil de Madrid… Muy caliente !

Après la visite d’une charmante bibliothèque au calme fou, on s’est dirigées vers le Matadero, une sorte de 1O4 espagnol très sympa à l’esprit bon enfant.

Flyers de Obey/ Shepard Fairey

C’est un ancien abattoire réhabilité, donc je vous dis pas l’espace, avec les portes des frigos et tout, une grande cour, et même une salle de théâtre et un joli café. En sortant, on a bu un vin délicieux, du Ribeira del duero, dans de grands ballons, c’était d’un chic !

Le lendemain, on a sillonné le Caixa forum. C’est la fondation pour l’art contemporain de la Caixa, une banque espagnole. Y étaient présentées deux expos temporaires : l’une de photos de Jacques-Henri Lartigue (et oui, il faut aller à l’étranger pour admirer des oeuvres françaises), et l’autre, de plusieurs artistes contemporains consistant en différentes installations vidéos, intitulée El efecto del cine: ilusión, realidad e imagen en movimiento. Realismos.

Elle est abritée dans ce bâtiment génial, avec un plafond et des escaliers en aluminium, à côté d’un mur végétal :

1st Light, 2005, animation by Paul Chan

Puis, on a enchaîné avec l’expo temporaire sur Jean-Léon Gérôme (une partie de celle présentée à Orsay et que j’avais loupée), ce pionnier de l’art pompier (fin XVIIIème- début XIXème s.) et sur la collection permanente du Museo Thyssen-Bornemisza.

Georgia O’Keeffe – Calle de Nueva York con luna, 1925

Un grand moment, notamment dans la salle du rez-de-chaussée réservée à l’art moderne et particulièrement aux peintres américains, avec entre autres, Francis Bacon, Lucian Freud, Richard Linder (vu au Musée de la vie romantique à Paris) et j’ai même découvert Richard Estes, qui peint des toiles immenses, comme celle-ci :

Plus tard, Ariane nous a emmené dans ses coins sympas – bobo pour la plupart – et on a été servies ! Avec Kikeller, cette boutique de design où l’on a pu rencontrer ses créateurs, un couple attachant, chargé d’idées :

Sans compter les boutiques de fringues vraiment géniales, qui avaient toutes un charme certain, dans le quartier de la calle de Argensola. Ci-dessous, chez Malababa :

De toute façon, on n’a pas eu le temps de tout voir, donc on va se faire un plaisir d’y retourner ! Surtout que 2 pandas viennent de naître au zoo de la ville, que je n’ai même pas vu (j’ai eu l’info trop tard).

Allez hop / Prochain RDV à Paris, puis Istanbul : besitos las chicas !!

Advertisements
This entry was published on April 22, 2011 at 5:30 pm. It’s filed under Art contemporain, Créateurs, Expo, Promenades and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: