Comment je vois le monde, par Albert Einstein (1934).

En ce mois d’août parisien, certains m’ont conseillé, à juste titre, la lecture de cet essai à la fois philosophique, politique et scientifique.

Ses textes couvrent la période 1930-1935 puis l’après-guerre. La vision de ce physicien est assurément saisissante, et tout à fait accessible, d’autant que les thèmes abordés et la structure de cet essai sont limpides.

Ce qui m’a particulièrement marqué, c’est sa capacité à aller à l’encontre de la conjoncture sociale dans laquelle il vivait, de manière lucide en rejetant la plupart des systèmes mis en place, comme l’armée, le national-socialisme, la guerre. Corrélativement, il se prononce sur les problèmes juifs, le progrès, la justice. Sans compter son admiration pour la condition humaine.

Ses idéaux tranchés transparaissent et sa personnalité déterminée est admirable. En somme, comme beaucoup de grands écrivains, il réussit à coucher sur le papier ses sentiments et sa vision des choses.

Extraits choisis :

Faire, créer, inventer, exigent une unité de conception, de direction et de responsabilité“.

Je ne crois pas au Dieu-Providence qui préside au destin, secourt, récompense, punit“.

La passion de la connaissance pour elle-même, la passion de la justice jusqu’au fanatisme et la passion de l’indépendance personnelle expriment les traditions du peuple juif et je considère mon appartenance à cette communauté comme un don du destin“.

Une profonde ouverture d’esprit.

Advertisements
This entry was published on August 21, 2011 at 1:48 pm. It’s filed under Dans ma bibliothèque and tagged , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: