Graffiti Wars : King Robbo vs Banksy.

En laissant de côté une réalisation faiblarde, ce documentaire diffusé au mois d’août sur Channel 4, une chaîne britannique, dans le cadre de son urban street season, abonde d’informations.

1. Découverte de King Robbo

Robbo est un graffeur anglais qui, depuis les 8O’s et comme Banksy (ou plutôt le contraire) a toujours masqué son visage, du fait de la très stricte législation qui s’applique dans son pays en matière de vandalisme : La propriété étant une valeur intouchable, la dégradation de biens est assimilée à un véritable crime.

2. L’emprunt de Banksy à Blek le rat : une révélation édifiante

Banksy tire souvent son inspiration du travail d’un certain Blek le rat alias Xavier Prou, un pochoiriste français qui dessine principalement de petits rats et des personnages à taille humaine depuis les 8O’s. Comparés à ceux de Bansky, la contrefaçon est flagrante. Surtout lorsqu’il croit se justifier ainsi : “Every time I think I’ve painted something slightly original, I find out that Blek Le Rat has done it as well. Only twenty years earlier…“.

Mais revenons-en aux faits. Banksy aurait dessiné sur l’une des signatures mythiques de King Robbo, vestige de ce qu’il faisait à ses débuts et situé sur les berges du Regent Canal à Londres :

Evènement déclencheur de cette graffiti war, dans laquelle d’autres graffiteurs supportent tantôt l’un tantôt l’autre, à coup de “Team Robbo” et d’insultes… Bref, tout le monde s’y donne à coeur joie.

Et puis, la bataille s’installe sur la scène européenne où, lors du festival du film de Berlin en février 2O11 et à l’occasion de la présentation de Yelling to the sky, un film indépendant dans lequel Zoé Kravitz tient la tête d’affiche, il réalise une fresque immense de son visage, juste à côté d’un pochoir prétenduement attribué à Banksy.

3. Les suites du documentaire :

Aujourd’hui, Robbo serait dans le coma à la suite d’une obscure attaque. Et le documentaire relaye que certains accusent Banksy et ses pairs d’en être responsables. D’où, selon le Guardian, sa récente plainte contre la chaîne.

Advertisements
This entry was published on September 14, 2011 at 7:47 am. It’s filed under Street art, TV and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

2 thoughts on “Graffiti Wars : King Robbo vs Banksy.

  1. C’est pas l’objectivité qui vous étrangle vous. ( et je ne suis partisan ni de l’un ni de l’autre ). Quand même, laissé planer l’idée que Banksy soit à l’origine de l’attaque de Robbo, où même relayer ce genre ” d’information “, fallait oser.

    Bien à vous.

    • Ce qui m’a marqué dans ce documentaire, c’est davantage l’influence de Blake le rat sur le travail de Banksy que la guerre annoncée entre ce dernier & King Robbo. Je n’ai fait que relayer le contenu dudit documentaire, en prenant soin d’utiliser le conditionnel.

      Merci pour votre intérêt.

      Cdt.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: