Les curiosités de Maarten Baas, dans la galerie d’actualité. 3/3.

Des meubles carbonisés (collection Smoke), entre autres objets fondus ou qui ont l’air d’être en pâte à modeler à la limite du tadelakt marocain, pour les connaisseurs (série Clay) : bienvenue dans l’univers de Maarten Baas, ce designer allemand vraiment unique en son genre.

Pour le musée, il a établi un environnement composé de plusieurs intérieurs, entre le bric-à-brac et le surréalisme.

Dans son atelier situé près d’Einhoven, il pratique un mode de fabrication artisanal, de sorte qu’il réalise des pièces uniques, moulées à la main. Il se situe dans la lignée du mouvement Droog Design, qui le premier, a posé les bases d’une approche subversive.

Photos courtesy of Les arts décoratifs.

Au 5ème étage du Musée des arts déco. Jusqu’au 12 février 2O12.

Advertisements
This entry was published on November 28, 2011 at 7:28 am. It’s filed under Archi, Créateurs, Expo and tagged , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: