Regards contrastés sur Lady Gaga : Gaultier (audiovisuel) vs artpress (par Laurent Goumarre)

Merci de faire un zoom arrière pour qu’on voit ma coiffure en entier“, dixit Lady Gaga au début de Gaga by Gaultier, vu en juin dernier sur M6.

Jean-Paul Gaultier, charmé par le personnage, en a fait une interview filmée ponctuée d’images d’archives.

Stéphanie Joanne Angelina Germanotta, née le 28 mars 1986, devient Lady Gaga grâce au titre Radio Gaga de Queen.

Le charme opère quand elle s’exprime sur sa créativité. Pour elle, chaque sortie est un show. Et si cela devient officiel, ses représentations deviennent spectaculaires : comme l’un de ses arrivées dans une chrysalide… Passionnée de spectacle et de mise en scène, la Haus of Gaga, son crew en fait, la conseille et se charge de son image et de ses tenues, souvent transformistes.

Son rapport avec la mode est également intéressant : C’est Thierry Mugler qui a fait les costumes du clip Paparazzi, d’où son apparition au dernier défilé parisien durant la fashion week cet hiver ; Alexander Mc Queen pour Bad Romance…

Je ne connaissais pas non plus son côté militant envers l’égalité des droits avec le mariage gay ou encore les droits de l’homme au Japon et le VIH. Petit extrait à écouter jusqu’à la fin :

Cet entretien peut être mis en balance avec l’article Lady Gaga after Andy Warhol de Laurent Goumarre publié dans la revue Artpress n°378 en juin dernier (dirigée par Catherine Millet, pour les connaisseurs).

Il explique que son inspiration des artistes peintres tels que Warhol ou Dali revient tout bonnement à du plagiat, puisqu’elle s’approprie des excentricités déjà vues et utilisées, sans en revendiquer la source. Et la liste est longue : Madonna ; la robe de chair pour Albinos anorexique de Jana Sterbak, 1987 ; Dali, qui s’est déjà servi d’un homard en guise de chapeau ; Damien Hirst ; son nouveau visage émacié (et parfois, pas seulement le visage !), comme celui d’Orlan…

Alors, imposture ? Le procédé est certes critiquable, mais l’on ne peut pas nier qu’elle a du talent et que, par ses emprunts – que nous nous faisons un plaisir de reconstitués – elle remet au goût du jour certaines singularités artistiques oubliées.

Advertisements
This entry was published on August 5, 2011 at 12:09 pm. It’s filed under Créateurs, TV and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: